Plaies et brûlures - Premiers secours

Premiers secours - Les gestes d'urgence

Vidéo 
SABATHIÉ Michel, DELBOS Christian, DE DUCLA Michel, ISIDORI Philippe,
Université Victor Segalen Bordeaux 2 - DCAM

Présentation des différents gestes devant une urgence cardio-respiratoire :

  1. Protéger, Examiner, Alerter.
  2. Gestes thérapeutiques :
    LVA - Libération des Voies Aériennes,
    MCE - Massage Cardiaque Externe,
    PLS - mise en Position Latérale de Sécurité
    hémorragie, désobstruction, ventilation, 
    .

Un module de conduite décisionnelle permet l'intégration de ces différents gestes. NB : normes 1997



  

Plaies :
reconnaître leur gravité

Source : Info santé n°272 - février 2004

La gravité d'une plaie se juge selon la profondeur, parfois difficile à évaluer, et sa localisation : une blessure touchant le visage près du nez, des oreilles, de la bouche ou des yeux est grave, de même que celle atteignant les muqueuses, le ventre ou la poitrine.
Chez un nourrisson, un diabétique, un hémophile ou une personne âgée, un avis médical est nécessaire.
Face à un plaie profonde ou compliquée (présence de corps étrangers, fracture ouverte...), alertez immédiatement les services d'urgence et protégez simplement la plaie avec un emballage stérile.
Si la plaie est bégnine, superficielle et peu étendue, elle peut être soignée à domicile :

  • Nettoyez la plaie à l'eau ou au sérum physiologique et au savon, en éliminant délicatement avec une compresse, les fragments de terre, gravier, feuilles, brindilles etc...
     
  • Faites une petite compression locale si la plaie saigne, puis,
     
  • Désinfectez avec une solution antiseptique à large spectre, de préférence incolore, en allant toujours du centre vers la périphérie de la plaie et en débordant largement sur le pourtour.
     
  • Séchez et protégez avec un pansement prêt à l'emploi ou une compresse.

Brûlures :
reconnaître le degré de gravité 
et que faire dans chaque cas 

Source : Chirurgiens-plasticiens info : Extraits de l'entretien avec le Dr. Sarah de Babeche, unité de soins intensifs des enfants brûlés à l'hôpital Trousseau à Paris - Propos recueillis par Martine Geslin.

- Martine Geslin
Comment déterminez-vous la gravité d'une brûlure ?

- Dr de Babeche
Une brûlure profonde se reconnaît principalement par l'absence de douleur et de sensibilité. Les brûlures superficielles et intermédiaires déclenchent, au contraire, de vives douleurs, la sensibilité étant conservée, et l'apparition rapide de phlyctènes. Il est impossible de savoir d'emblée si une brûlure est superficielle ou intermédiaire Par conséquent, je redouble de prudence dans certaines localisations comme les narines, les paupières, les oreilles (c'est-à-dire les organes à peau mince) et le cuir chevelu car les cheveux retiennent plus longtemps le liquide. La plupart du temps, c'est l'évolution de la pathologie qui permet de trancher définitivement entre brûlures superficielles, épidermisées au bout de 2l jours, et brûlures intermédiaires qui suppurent jusqu'au 1e jour et ne cicatrisent pas avant le 21e jour. En résumé, nous considérons que la brûlure est bénigne lorsqu'elle est peu étendue (moins de 5 % de la surface corporelle) et peu profonde (deuxième degré, superficielle). Au-delà, nous estimons que l'accident est grave.

Martine Geslin
À quels endroits du corps se localisent le plus souvent les brûlures ?

- Dr de Babeche
Les régions du corps le plus souvent touchées sont les zones découvertes : la paume de la main, la face et les membres.

- Martine Geslin
Lorsque vous effectuez le bilan clinique, quels éléments entrent en ligne de compte ?

- Dr de Babeche
Plusieurs paramètres doivent être envisagés : surface, profondeur et siège de la lésion, d'une part, et d'autre part, l'âge du patient et le terrain. La surface s'apprécie en pourcentage à l'aide des tables de Lund et Broweder, plus précises que la classique règle des 9 de Wallace.
Quant à la profondeur, on distingue trois degrés d'atteinte :

  • Le premier degré se manifeste par un érythème douloureux de la peau sans phlyctène. Seul l'épiderme est atteint; la guérison intervient en quelques jours sans laisser de séquelles. Le deuxième degré s'identifie par l'apparition de phlyctènes dues au décollement des tissus lésés.
     
  • La brûlure superficielle du deuxième degré, au sous-sol rouge bien vascularisé, génère une douleur intense. Toutefois, elle peut guérir sans laisser de cicatrice en une à deux semaines. La brûlure du deuxième degré profond se remarque au sous-sol blanc de la peau, piqueté de rouge. La brûlure s'épidermise au bout de plusieurs semaines et entraîne des cicatrices. Elle est modérément sensible. En fait, moins ça fait mal, plus la lésion risque d'être grave.

  • La brûlure du troisième degré provoque une nécrose qui détruit l'épiderme. La peau est blanche ou brune, sèche, sans phlyctène. La zone blessée a perdu sa sensibilité par annihilation les fibres nerveuses. Le réseau veineux sous-cutané apparaît.
    La brûlure est très grave : aucune cicatrisation spontanée ne peut se faire, il faut recourir à l’acte chirurgical pour réaliser une greffe de peau. Je suis vigilante sur l’âge de l’enfant d’une part car, chez les moins de 2 ans, le pronostic devient  catastrophique ; d’autre part, sur son état général: lorsqu’il existe des pathologies associées, le pronostic s’aggrave. Enfin, j’insiste particulièrement  sur la  localisation. Lorsque se présentent des brûlures du périnée, le risque de contaminations bactériennes précoces et intenses s'accroît. De même lorsqu'il s'agit de lésions sur le visage, des complications respiratoires par œdème pharyngo-laryngé et de la glotte peuvent survenir.

- Martine Geslin
Quels gestes salutaires peuvent être accomplis sur le lien de l'accident en attendant l'arrivée des services d'urgence?

- Dr de Babeche
Dans tous les cas, il faut enlever les vêtements souillés. Lorsque la brûlure concerne une zone du corps non recouverte, par des vêtements, il faut laver abondamment, pendant 10 à 15 minutes, la zone touchée y compris s'il s'agit de l'œil (les brûlures oculaires sont presque toujours d'origine chimique) afin de refroidir la brûlure.
On peut utiliser de l'eau du robinet ou de la douche ; elle doit être froide mais non glacée. Cela freine la propagation de 1,3 chaleur en profondeur et diminue la sévérité des lésions.

  • Si la brûlure est superficielle (premier degré), appliquer de la Biafine. Recouvrir la brûlure avec un linge propre, humide, non pelucheux.
     
  • Si la brûlure est un peu plus profonde (deuxième degré), on peut percer les cloques éventuelles avec des ciseaux propres. Tulle gras et compresses sont recommandés. On peut calmer la douleur avec du Doliprane.
    Ces conseils conviennent aux brûlures du premier et du deuxième degré. Néanmoins, même en cas de brûlures légères, le pharmacien peut recommander de consulter le médecin traitant, d'autant plus que l'enfant est très jeune.
     
  • Les brûlures plus graves (troisième degré) nécessitent le recours au Samu et à l'hospitalisation d'urgence dans un service spécialisé. Dans ce cas-là, ne rien donner à boire ni à manger. La vaccination anti-tétanique est systématiquement vérifiée.

 

ET APRES ? RESPONSABILISER LES PARENTS

En cas de brûlure grave, l'enfant, après son hospitalisation, doit continuer à recevoir des soins spécifiques, indissociables du traitement.
Ce sont alors les parents qui prennent le relais à domicile.

 


Pansements : pour toutes les situations

Source : Info santé n°272 - février 2004

Plaies et brûlures légères doivent être protégées
avec un pansement de taille adaptée.
  • Pansements de base :
    il en existe de multiples sortes : extensibles, décorés pour les enfants, transparents lavables, prêts à l'emploi, en pochette individuelle eou en bande à découper ... Ces pansements de base sont constitués d'un adhésif et d'une compresse parfois imprégnée d'antiseptique sont faciles d'emploi et très utiles pour les premiers soins. Les tulles gras, à recouvrir d'une compresse sont plus particumièrement indiqués pour les brûlures. Mais certains peuvent provoquer des allergies.
  • De nouveaux pansements :
    appelés hydrocolloïdes ont fait leur apparition ces dernières années. Ils sont dits "proactifs" car ils maintiennent un milieu humide propice à la cicatrisation et ils absorbent les suintements. Ces pasements peuvent être utilisés pour les brûlures du 1er et 2eme degré superficiel, la cicatrisation des petites plaies, coupures et égratignures, traitement et prévention des ampoules ...ils favorisent la cicatrisation et sont indolores au retrait. Appliqués sur peau parfaitement sèche, ils peuvent rester en place plusieurs jours.
    Très utiles chez les enfants, ils permettent de les baigner sans ressentir de douleur, restent en place plusieurs jours, s'enlèvent sans douleur, et quand on les retire la plaie est cicatrisée.
    A noter qu'ils sont également plus chers.
Top Cialis barato Effetti collaterali del Cialis 5 mg Acquistare Cialis 20mg Acquistare Cialis originale in Svizzera Acquistare Viagra senza ricetta in Svizzera Ordina Cialis 10mg Viagra in vendita online Offerta Cialis 5mg Cuánto cuesta Reduslim Comprare Spedra Avanafil senza ricetta online In Svizzera si compra il Viagra senza ricetta Cialis sin receta Viagra Contrareembolso sin receta oferta Cialis 5 mg Ordina viagra en España Cialis 5 mg efectos secundarios leves Reduslim en farmacias Problemas de erección en hombres Cialis genérico avanafil prezzo cialis 20 mg prezzo cialis effetti benefici cialis 10 mg Reduslim Kaufen buy cialis or generic tadalafil